Quelques ouvrages sur les Portes Bonheur du grand exorciste DE BELGIQUE tarot DAMA 

 

MEDAILE MESURE DU CHRIST : cette médaille  préserve contre le mal, contre toutes attaques des démons, des entités nuisibles et de leur suppôt ici-bas ; attaques qui se traduisent en maladie plus ou moins étranges, par des persécutions les plus étranges. C’est la médaille de la force, le signe de la puissance.

La présente figure, prise quarante (40) fois en longueur, donne la hauteur de Jésus-Christ. Soit 1m80.

Elle fut trouvée à Constantinople dans une croix d’or ; quiconque la portera sur soi ne peut avoir de meilleure protection.

 

CETTE MEDAILLE EST UTILISEE DANS LES CAS SUIVANTS :

 

  • Contre la mort subite.
  • Contre la mort violente.
  • Contre les dangers de l’eau, du feu, des armes, de la guerre, la foudre, des tremblements de terre, de la famine, de la peste.
  • Contre le venin des serpents.
  • Contre toute bête dangereuse.
  • Contre les mauvais esprits.
  • Contre les faux témoins et les jugements.
  • Contre les douleurs ou les angoisses.
  • Pour la protection personnelle.
  • Pour les femmes enceintes : (si une femme enceinte la porte sur soi, invoquant la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, elle n’aura aucun péril ni danger en son accouchement).
  • Pour un heureux enfantement.
  • Pour la fertilité de la terre.
  • Pour les bestiaux.
  • Pour le bonheur et la réussite.

 

Prière

La mort cruelle de Jésus-Christ, livré au dernier supplice par des serviteurs impies, avait laissé les Apôtres dans la tristesse.

Mais un Ange dit aux femmes cette parole de vérité :

Bientôt le Seigneur de sa propre bouche rendra la joie aux fidèles.

Tandis qu’elles rencontrent Jésus glorieux et elles suivent ses pas.

Les Apôtres se hâtent d’aller sur les hautes montagnes de la Galilée  et ils jouissent de la présence ineffable de leur Maître tant désiré.

Daignez ô Jésus, pour être éternellement la joie pascale de nos cœurs,  nous délivrer de la mort, du péché et nous renaître à la vie.

Gloire à Dieu le Père ;

Gloire au Fils ressuscité d’entre les morts ;

Gloire au Saint-Esprit

Dans les siècles éternels.

 

Ainsi soit-il